Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Afin d’étudier les relations entre cycle cellulaire et détermination cellulaire, nous utilisons la drosophile comme modèle. Cet organisme offre la possibilité d’aborder cette problématique en combinant les techniques de  génétique, de biologie cellulaire et moléculaire ainsi que l’imagerie en temps réel. Pour notre analyse, nous utilisons plus particulièrement  les organes mécano sensoriels qui couvrent le thorax de la mouche adulte. Ces organes sont facilement accessibles à des études de longue durée in vivo et en temps réel par imagerie microscopique.

Les organes mécano sensoriels  sont issus d’un lignage cellulaire, le lignage des soies, qui est très bien caractérisé tant au niveau temporel que spatial. Ce lignage produit cinq cellules différentes après une séquence stéréotypée de quatre divisions cellulaires orientées et asymétriques d’une cellule précurseur primaire ou pI. Au cours de ces divisions, chaque cellule fille acquiert un destin cellulaire différent en raison de l’activation différentielle de la voie Notch. En tant que tel, le lignage des soies permet d’analyser la prolifération cellulaire, la spécification de l’identité cellulaire, la diversification de l’identité cellulaire et la morphogenèse cellulaire dans le même processus  développemental.    

Au cours des divisions, chaque cellule fille acquiert un destin cellulaire différent en raison de l’activation différentielle de la voie Notch (N). Une cellule fille (cellule N-off) agit comme un producteur de ligand et l’autre (cellule N-on ) comme un récepteur de signal. Le biais de l’activation de la voie Notch est assuré par la ségrégation asymétrique dans une cellule de Numb et Neuralized, ce qui aboutit au blocage du récepteur N et à l’expression du ligand-N. Lors du premier tour de division, la cellule précurseur primaire (ou pI) se divise à peu près parallèlement à la ligne médiane. Numb et Neuralized sont héritées par la cellule antérieure qui acquiert alors un destin pIIb en devenant la cellule N-off (elle correspond à la cellule qui va envoyer le signal-N ). Cette cellule, après deux tours de mitose, donne naissance aux cellules internes de l’organe (une première division donne naissance à la cellule gliale qui entre en apoptose peu après sa naissance et à une cellule précurseur tertiaire, pIIIb. La division de ce précurseur tertiaire génère la cellule gaine et le neurone). La cellule postérieure acquiert l’identité PIIa en devenant la cellule N-on (elle correspond à la cellule qui reçoit la signalisation Notch). La division de PIIa conduit à la formation des cellules externes de l’organe (les cellules soie et socle).