Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

La phase S favorise la sensibilité des cellules à l'activation de Notch

Il est difficile de savoir comment les voies de signalisation impliquées dans la mise en place de la détermination cellulaire interagissent avec la machinerie cellulaire qui contrôle le cycle cellulaire. Plus précisément, on connaît peu la manière dont la sensibilité des cellules aux mécanismes de signalisation fluctue au cours des différentes phases du cycle cellulaire. Pour analyser ce point, nous avons cherché à déterminer si la sensibilité des cellules à la voie de signalisation Notch varie au cours des phases successives du cycle cellulaire dans le lignage des soies. Une analyse précédente a montré que la phase G1 est absente dans les cellules du lignage des soies. En outre, la caractérisation précise de la durée des phases du cycle cellulaire dans ces cellules, nous a permis d’étudier la sensibilité différente des cellules  à la voie Notch au cours des phases S et G2 du cycle cellulaire. En utilisant l’imagerie in vivo pour définir le moment au cours du développement où la voie N est activé, nous avons montré que les cellules sont plus sensibles à Notch lorsque cette voie est activée pendant la phase S plutôt que pendant la phase G2. En outre, cette sensibilité différentielle à N des cellules des soies est modifiée dans des conditions expérimentales qui affectent l’activité des facteurs de remodelage de la chromatine. Nos données expérimentales suggèrent que la sensibilité accrue à l’activation de N lors de la phase S serait due à un état décompacté de la chromatine au niveau local pendant la réplication de l’ADN. Ainsi, nous proposons que la progression au travers de la phase S déstabilise la structure organisée de la chromatine facilitant la réponse à l’activation de la voie N. Nos résultats mettent en évidence un nouveau mécanisme qui lie l’expression des gènes-cibles de Notch  et le cycle cellulaire au cours de la formation du lignage cellulaire. Les principales données issues de ce travail ont été publiées (Remaud S, Audibert A, Gho M (2008) PLoS ONE 3 (11): e3646).